Mardi 24 janvier, les journalistes apprennent que la visite médicale de Lassana Diarra s’est avérée concluante pour le PSG. C’est donc bien vrai, l’ancien Marseillais va s’engager avec le club de la capitale pour 1 an et demi. Après une pige au sein du club d’Al Jazira, « Lass » vient renforcer l’effectif au poste de sentinelle, plus ou moins vacant depuis la blessure de Thiago Motta en novembre 2017.

Lassana Diarra, c’est avant tout un palmarès monstrueux et une carrière exceptionnelle. Passé par les plus grands clubs et championnats (Chelsea, Real Madrid ou Arsenal), le francilien a prouvé lors de son passage à Marseille qu’il en a encore sous la chaussure à 32 ans. Pour preuve, la saison à l’OM lui permet de retrouver une place chez les Bleus alors que son niveau footballistique et physique en début de saison ne disposait d’aucune garantie.

Moins titulaire lors de la saison 2016-2017 où il a rompu son contrat en janvier, Lassana Diarra a participé à 11 matchs avec les marseillais, qui comptaient sur son expérience pour sécuriser le milieu de terrain et être le premier rideau défensif. C’est surtout en 2015-2016 qu’il revit avec le club, en réalisant une saison pleine avec 26 matchs (25 en tant que titulaire) pour 1 but.

Lors de sa première saison à l’OM, il obtient une bonne moyenne annuelle de 5,48/10 par match sans être forcément un atout indiscutable sur MPG du fait qu’il plante ou réalise peu de passes décisives. L’an dernier, le milieu jouera donc 11 matchs au total pour une moyenne de 5,38/10. Légèrement en baisse, la saison du joueur est surtout minée par une blessure et des problèmes extra-sportif qui l’obligeront à aller se relancer du côté d’Al-Jazira.

Recruté pour pallier la blessure au genou de Thiago Motta, le nouveau milieu Parisien enchaîne un nouveau challenge avec l’objectif de décrocher une place de titulaire en sentinelle, un poste de plus en plus occupé par le Jeune Lo Celso, malgré quelques performances en demi-teinte.

Pourquoi c’est une bonne idée de recruter Lassana Diarra ?

  • Technique et physique, le Parisien est une véritable rampe de lancement au milieu. Peu influenceur du jeu, il met cependant ses coéquipiers dans les meilleurs dispositions en verrouillant derrière. Quand il est là, c’est toute l’équipe qui joue mieux.
  • A 32 ans, et malgré un déficit physique, Lassana Diara possède toujours un excellent niveau pour le championnat de France.
  • Seul véritable joueur au poste de « 6 », Il devrait finir par s’imposer dans le milieu Parisien et devenir titulaire malgré l’éclosion de l’argentin Lo Celso, qui évolue initialement au poste de meneur de jeu.

Pourquoi c’est une mauvaise idée de le recruter ?

  • 1 match joué au à Al-Jazira en 6 mois. Le déficit physique est bien réel. Bien qu’il est prouvé sa force de caractère lors de son arrivée à Marseille, sera-t-il capable de revenir au meilleur niveau une seconde fois ?
  • Sur MPG, il pèse pas forcément plus que des cacahuètes #milieudéfensif
  •  
  •  
  •