Depuis maintenant quelques années, tu enchaines les ligues Mon Petit Gazon avec tes potes sur lesquels tu roules journée après journée. Le jeu MPG n’a plus de secret pour toi, tout comme les championnats dans lesquels tu évolues en fin connaisseur. Je te propose alors de bonifier ton expérience footballistique tant «technique que tactique » en misant quelques euros sur des matchs pour faire fructifier ton PEL. Non sans quelques conseils, je te décrypte ci-dessous la méthode des parieurs pour tenter de gagner gros et les différents pièges à éviter pour parier plus sereinement sur les sites de paris sportifs.

Les principes fondamentaux pour parier sur un match de foot :

Les types de Paris : analyste tu deviendras (confrontation, compo, temps, date…)

Principe de base

Premier principe bien connu des parieurs et que peu prennent en compte lors de leur première tentative, parier une somme d’argent sur un match n’est pas comme jouer à Mon Petit Gazon. Sur le jeu MPG, tu affrontes journée après journée des adversaires faisant partie de ta ligue. Lors d’un pari, ton seul adversaire est le bookmaker qui se charge de fixer les côtes des différents matchs.

C’est un principe fondamentale car de nombreux joueurs jouent « contre » l’équipe adverse de l’équipe sur laquelle il mise, et non contre le bookmarker qui espère que de nombreux joueurs laisseront leurs émotions prendre le dessus sur l’analyse réelle qui doit être faite. Les sentiments en pari c’est comme sur le terrain, il faut les laisser au vestiaire sous peine d’une descente aux enfers. Bien que la part d’émotion reste toujours un minimum présente dans la prise de décision d’un joueur, le meilleur conseil à te donner est d’éviter de parier sur ton/tes équipe(s) favorite(s).

Les types de paris

Paris simple, combiné, handicap ou encore côtes boostées, les types de paris ne manquent pas aujourd’hui pour attirer les joueurs mais attention à la pluralité du choix qui peuvent perdent un joueur dans une mer de possibilités.

Pari Simple

Simple et basique, c’est le type de pari le plus connu et le premier qui vient à l’esprit. Le joueur choisit un match qui l’intéresse et mise sur cette seule et unique rencontre. Sur ce paris, le joueur doit se baser sur une côte de 1,30 minimum pour que le jeu en vaille la chandelle et espérer remporter une somme satisfaisante en misant sur la victoire ou le nul. Ce type de pari oblige généralement le joueur à miser une somme plus conséquente afin d’augmenter son gain potentiel. Attention donc à la chute en cas de surprise sur un match à priori sans danger !

Pour augmenter la côte, les différents types de paris sportifs ont lancé depuis quelques années une multitude de choix dans les paris simples, avec des paris plus risqués sur le cours du match mais dont les côtes sont également plus intéressantes (entre 2 et 5 en moyenne). Plus difficile à remporter, ces paris simples demandent une fine analyse du jeu des équipes (buteurs, compositions, forme du moment) mais proposent surtout des solutions alternatives dans le cas où le joueur n’est pas certain du résultat d’un match.

Pari Combiné

Miser petit pour tenter de gagner gros, tel est l’objectif des joueurs jouants en pari combiné. L’idée est donc de miser sur la victoire ou le nul sur plusieurs rencontres en espérant que les planètes s’alignent ce soir-là et te permettent de remporter ton gain potentiel. En pronostiquant sur plusieurs rencontres, tu multiplies les côtes ensemble pour une côte finale des plus juteuses et donc un gain potentiel forcément plus intéressant, souvent pour une mise relativement basse. Le risque est donc limité pour le joueur en terme de perte mais attention, une seule erreur sur un match et ton combiné finit à la poubelle. Forcément, risque limité, difficulté accrue !

Le système du 2 sur 3

Autre type de pari permettant de limiter la casse en cas d’erreur, la méthode du 2 sur 3. Cette technique consiste donc à parier sur 3 matchs différents avec la possibilité de se planter une fois tout en gardant la possibilité d’empocher ses gains. Cette stratégie est relativement prisée par les grands parieurs car elle permet de cumuler un pari combiné (risque faible, gains potentiels forts) tout en limitant encore plus les possibilités de se tromper. Avec une analyse fine des matchs et en prenant des paris sur des équipes favorites, le joueur se couvre d’une éventuelle surprise lors d’un match mais doit tout de même obtenir 2 bons résultats sur 3 pour empocher ses gains.

La méthode du live

Depuis la dématérialisation du paris et la possibilité de miser sur internet, la méthode du live est de plus en plus courante pour les parieurs. Pas un type de paris en soit, cette technique est cependant à mettre en avant et consiste donc à parier pendant un match, en fonction du cours de celui-ci. Par exemple, dans le cas où un match est relativement serré à la 75e minute, le joueur placera un pari sur un but possible entre la 75ème et 90ème minute. Ce qui peut ressembler à un coup de poker est également bien récompensé par les bookmakers puisque les côtes sont généralement plus hautes sur du live betting. Si tu aimes déceler les scénarios de tes séries préférées et que tu es un peu visionnaire, cette méthode peut te plaire.  

La réflexion avant l’action

Avant de te lancer et faire des folies pour empocher gros, je te précise de nouveau l’importance de mettre à part les émotions, prépares toi à t’engager sur des pronostics quitte à passer pour un mercenaire auprès de tes potes en pariant sur une équipe rivale. Pour pallier l’absence de tes émotions, tu devras au contraire rester très factuel en te basant sur des données fiables que tu auras récoltées en amont. Alors quels sont les éléments à prendre en compte avant ta prise de décision pour mettre toutes les chances de ton côté ?

a/ La forme des équipes

Forcément le critère le plus important à prendre en considération, la forme des équipes qui s’affrontent lors du match et les possibilités de débouchés. Quelle est la série en cours des deux équipes ? Quel est le classement de ces équipes ? Une analyse des cinq derniers matchs en cours est généralement un bon reflet des performances actuelles.

b/ La composition d’équipe lors du grand soir

On connait tous la publicité du parieur qui s’aperçoit que le joueur star est finalement absent de la feuille de match alors qu’il a déjà pronostiqué sur le match. Dommage mais si tu fais bien ton taff, cela ne doit pas arriver ! La composition est une donnée clef lors de ta prise de décision puisque les forces en vigueur te permettent de déterminer quelle équipe sortira vainqueur du match ou si tu privilégie le match nul. Dans tous les cas, rien ne sert de placer ses paris trop tôt, mieux vaut attendre les compositions officielles généralement rendues publiques 1 heure avant le match.

c/ La date du match

La date du match est également un critère à prendre en compte dans on analyse. En effet, celle-ci peut fortement influencer le résultats pour plusieurs raisons :

  • Match de début de saison : les équipes étant toujours en rodage, les surprises peuvent être nombreuses et de grosses équipes à valeur sûre perdent régulièrement des points à cette période. Dans le sens inverse, une équipe en préparation depuis trois mois et qui a peu changé son effectif a gardé ses automatismes et peut s’avérer plus forte lors des premiers matchs.

  • La beauté des coupes européennes : les matchs avant et après les coupes d’Europe sont aussi à surveiller. Selon le timing, une équipe peut se relâcher après un grand match européen ou tout simplement avoir la tête à ce grand match si celui-ci arrive dans les prochains jours. Attention donc à l’énergie dépensée pour ces coupes dont les clubs en font un objectif prioritaire.
  • La fin de saison : pronostiquer des matchs en fin d’année peut s’avérer à double tranchant en fonction des objectifs restants des équipes sur lesquelles tu souhaites placer tes pions. Il te faudra donc bien connaître les échéances des équipes qui s’affrontent et éviter de parier sur un match sans enjeu.

d/ La météo

Bien que difficile à anticiper, la météo est la dernière variante des éléments notables à analyser. Le temps influe directement sur la stratégie des équipes qui peuvent être plus confortables à jouer avec du soleil ou sous une pluie battante. Par exemple, une équipe préférant un style de jeu offensif appréciera un terrain lisse, favorisé par un beau temps. A l’inverse, une pluie battante donnera un terrain gras et lourd ne permettant pas de prôner un jeu offensif au sol. Tu l’auras compris, un petit check sur la rubrique météo France ne fait jamais de mal et t’éviteras quelques mauvaises surprises.

Tu es maintenant paré pour tenter ta chance dans la cour des grands et espérer remporter de l’argent via des pronostics sportifs. Pour te souhaiter la bienvenue et t’attirer dans leur filet, certains sites te proposent des bonus de bienvenue pour te faire la main sans perdre d’argent. Je te propose de filer directement voir sur le site Betclic, que nous avons essayé et validé, et qui te propose 100 euros offert à l’inscription, de quoi te lancer dans la course aux paris.

Tout comme avec Mon Petit Gazon, tu ne vivras plus les matchs de foot comme avant !

Comment parier sur un match de foot grâce à son expérience MPG
5 (100%) 1 vote
  •  
    1
    Partage
  •  
  • 1